L'aéronautique à Toulouse

airbus a380

La ville a un long passé lié à l'aviation : depuis Clément Ader jusqu’au Concorde en passant par Jean Mermoz ou Antoine de Saint-Exupéry et les pionniers de l’aéropostale.

Dès les années 60, Toulouse est considérée comme capitale de l'aéronautique française. De nombreuses industries, de nombreux laboratoires de recherche arrivent et font de Toulouse la capitale européenne de l'Aéronautique et de l'Espace. La ville a été au cœur de nombreuses aventures industrielles telles que la Caravelle ou le Concorde.

Aujourd’hui siège d'Airbus Industries, Toulouse est l'un des deux pôles européens choisis par Airbus pour la conception, l'assemblage et les essais des derniers avions de sa gamme, comme l'A380 ou l’A350.

L’industrie spatiale prend également ses quartiers à Toulouse avec quelques unes des principales industries mondiales du secteur telles qu'Astrium ou Alcatel Space. Astrium, est leader dans le domaine des satellites d’observation avec entre autres une forte implication dans Spot et sa version militaire Hélios. Astrium est également fortement impliqué dans le programme ERS, qui surveille l’environnement de notre planète ou encore dans le programme Soho, qui tente de nous délivrer les secrets du soleil. Alcatel Space (qui regroupe les activités satellite d’Alcatel et Thomson Espace) et de nombreuses autres entreprises participent à la dynamique de l’industrie spatiale toulousaine. En 2002, la moitié des personnels de France travaillant dans le secteur spatial travaille à Toulouse soit près de 10 000 personnes.